By Rwandaises
Vingt-cinq ans après,
l’intervention de l’armée française, dans la foulée du génocide tutsi,
continue d’intriguer sur ses motivations réelles. Par Maria Malagardis
Les troupes
françaises accueillies, le 2 juillet 1994 au Rwanda, par ceux qui
commettaient le génocide qui a fait un million de morts, soit 10 000
victimes par jour. Photo Gilles Bassignac. Gamma
Des drapeaux français
agités le long des routes, des «vivats» enthousiastes, des acclamations :
lorsque les 2 500 soldats de l’opération Tur...
Views : 48. Votes : 0. Shares : 0.