By Le Quotidien
A «cause» des programmes de gratuité, la Pharmacie nationale d’approvisionnement étouffe à cause des dettes que lui doivent certaines structures publiques. Les travailleurs alertent l’Etat.
Par Abdoulaye A. SAKHO
La Pharmacie nationale d’approvisionnement serait-elle dans le coma ? «Elle est en agonie financière», répond en chœur l’Intersyndicale des travailleurs, regroupant le Sutsas, le Sas et le Sames. Pourquoi ? «A ce jour, cette structure dont 95% des produits sont importés se trouve dans u...
Views : 24. Votes : 0. Shares : 0.