By Le Quotidien
Dans la ligne de mire de la Cop 25 qui s’ouvre ce lundi à Madrid, des organisations de protection de l’environnement ont tenu samedi un atelier à Bargny pour parler de la justice climatique. «Nous avons choisi Bargny parce que cette localité est un cas de justice climatique (…). Nous ne sommes plus à l’ère du charbon et nous avons vu que Bargny est déjà affectée par les changements climatiques. Bargny est affectée par l’érosion côtière et il y a aussi la présence de la Sococim. Tout cela met en...
Views : 10. Votes : 0. Shares : 0.