By RFI Afrique
En affirmant que les hostilités et les doutes émis contre son remède, qu’il présente comme étant curatif, sont dus au fait qu’il ait été élaboré en Afrique, Andry Rajoelina a réussi un coup double : être porté aux nues par les internautes du continent africain, et éluder la question des preuves cliniques de l’efficacité de sa décoction. Aux questions posées, des réponses empruntes d’une forte fibre nationaliste et africaniste qui ont fait mouche, aux dépends d’arguments scientifiques.
Views : 439. Votes : 0. Shares : 0.