By Algérie Presse Service
ALGER- Présidente de l’association d'alphabétisation "Iqra", la défunte Aïcha Barki, décédée il y a une année, aura été, plus de deux décennies durant, une "pourfendeuse" egagée de l’illettrisme qu’elle traquera dans les recoins les plus reculés de l’Algérie, en même temps qu’une militante convaincue des droits de l’Homme.
La défunte, a qui le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décerné dimanche à titre posthume la médaille du mérite national "Achir" lors d'un Conseil des ministr...
Views : 22. Votes : 0. Shares : 0.