By France24 Afrique
La police de l'État d'Oromia a indiqué samedi, dans un nouveau bilan, que 145 civils et 11 membres des forces de sécurité étaient morts lors des récentes violences en Éthiopie, consécutives au meurtre du chanteur Hachalu Hundessa. Selon la police d’Addis Abeba, dix personnes, dont deux policiers, ont également été tuées dans la capitale.
Views : 68. Votes : 0. Shares : 0.