By Rwandaises
François Mitterrand en 1988 (photo Rob Croes / Anefo)
La révélation de la lettre envoyée par 23 anciens ministres ou collaborateurs de François Mitterrand à Olivier Faure, enjoignant le premier secrétaire du Parti Socialiste à dénoncer les propos sur la complicité de la France dans le génocide contre les Batutsi du Rwanda de Raphaël Glucksmann (1), tête de liste PS-Place Publique aux élections européennes, est révélatrice du déni sur le sujet, 25 ans après.Selon le Figaro (2), Hubert Védri...
Views : 80. Votes : 0. Shares : 0.