L'Economiste
Views : 37. Votes : 0. Shares : 0.
 
La Nouvelle République
Mémoires anachroniques de l’Andalousie perdue
En effet, après deux mois de présence sur le trône, il a été déposé, et ensuite tué en l’espace de trois jours seulement. Et c’était son neveu, Abdallah, le gouverneur de Murcie, proclamé sous le titre d'El ‘Adel (le Juste), qui a pris le pouvoir et obtenu la reconnaissance de so...
Views : 61. Votes : 0. Shares : 0.
 
La Nouvelle République
Mémoires anachroniques de l’Andalousie perdue
L'ouvrage le plus célèbre d’Ibn Tofaïl est sans conteste Hayy Ibn Yaqdhân (Le Vivant fils de l'éveillé) où il s’agit d’une fable d'un enfant abandonné dans une île déserte, mais en réalité d’une œuvre philosophique où l'auteur trace les limites de la mystique et de la religion. E...
Views : 69. Votes : 0. Shares : 0.
 
La Nouvelle République
Mémoires anachroniques de l’Andalousie perdue
Ibn Baja, qui vivait certainement sur les restes du non moins célèbre Ziryab, virtuose de Bagdad, était attaché à l'étude de la majorité des sciences de son époque, nous confiait Mohamed El-Bekri Boghniri-Izemis, notre jeune almoravide qui nous rapporte les chroniques de ses ancê...
Views : 38. Votes : 0. Shares : 0.
 
La Nouvelle République
Mémoires anachroniques de l’Andalousie perdue
A ce sujet, Ibn Tachfin, s’est aperçu de la traitrise de ces souverains qui ont signé des accords secrets avec le roi Alphonse VI, comme il a eu vent de ce qu’ils lui ont offert en termes de cadeaux et de grandes sommes d’argent pour leur préservation contre l’intervention almora...
Views : 38. Votes : 0. Shares : 0.
 
Leaders
Views : 27. Votes : 0. Shares : 0.
 
L'Economiste
Spécial Casablanca: Le sursaut d’une ville nouvelle
Vue aérienne du «Nœud A» (situé en face du siège de l’OCP à Casablanca ). Une dizaine de ponts, deux trémies, deux giratoires… le gigantesque chantier du «Noeud A» la route d’El Jadida est stratégique pour la circulation à Casablanca (Ph. SGTM)
Views : 56. Votes : 0. Shares : 0.