Par Libération
Le ras-le-bol des enseignants du supérieur est à son paroxysme. En effet, le Syndicat national de l’enseignement supérieur (SNESup) a décidé de faire grève cette semaine, et plus précisément les 29 et 30 mai dans tous les établissements universitaires du Royaume. Le secrétaire général de ce syndicat, Jamal Sebbani, a mis en avant dans une déclaration à Libé que les enseignants du supérieur refusent « la politique de tergiversation » menée par le ministère de tutelle à propos des revendications...
Vus : 12. Votes : 0. Partages : 0.