Par Oeil d'Afrique
Une nouvelle tuerie dans des villages dogons a fait "38 morts et de nombreux blessés" dans le centre du Mali, où le président Ibrahim Boubacar Keïta a récusé il y a quelques jours toute notion de "conflit interethnique", tandis que l'armée subissait des "pertes humaines et matérielles" dans une embuscade plus au nord.
Vus : 40. Votes : 0. Partages : 0.