Par La Nouvelle Tribune
L’affaire des faux médicaments de Touba Bélel impliquant Bara Sylla et Amadou Woury Diallo a été mise en délibéré le lundi 22 juillet par la cour d’appel de Thiès hier selon le site aps.sn. Les prévenus Sylla et Diallo ont été respectivement condamnés à des peines d’emprisonnement fermes de sept ans et cinq ans. Amadou Woury Diallo ayant bénéficié auparavant d’une grâce présidentielle, Bara Sylla a donc comparu seul devant le tribunal.
Vus : 17. Votes : 0. Partages : 0.