Par Journal du Tchad
Le procès de l’ancien maire de Téhéran Mohammad Ali Najafi, accusé d’avoir tué sa deuxième femme, s’est ouvert samedi à Téhéran, selon plusieurs agences iraniennes.
La première audience s’est déroulée de 9h00 à midi (4h30 à 8h30 GMT) en présence de l’accusé devant une cour pénale de Téhéran et a été consacrée à la lecture du dossier par le parquet.
M. Najafi s’est vu signifier les charges pesant sur lui: assassinat, détention d’arme illégale et coups et blessures volontaires.
Le représentant du...
Vus : 22. Votes : 0. Partages : 0.