Par L'évènement Précis
Il n’y avait ni un Drogba, ni un Eto’o ou un Mahrez parmi les Ecureuils. Pourtant, ceux que le peuple béninois a célébrés ce samedi, avec le retour des Ecureuils, s’apparentent à des prodiges. Stéphane Sessègnon, Khaled Adénon, Saturnin Allagbé ou encore Olivier Verdon ont été reçus en héros, alors que dans les championnats européens où certains d’entre eux évoluent, ils n’occupent pas franchement les premières places.
Oui, ce ne sont peut-être pas des Sadio Mané, des André Onana ou autres André...
Vus : 44. Votes : 0. Partages : 0.