Par Journal du Tchad
Les généraux au pouvoir et les meneurs de la contestation au Soudan ont signé mercredi un accord sur le partage du pouvoir, qualifié d' »étape cruciale », après des mois de troubles marqués par la destitution du président Omar el-Béchir et une répression brutale.
Tôt mercredi, après des négociations qui ont duré toute la nuit, les deux parties ont paraphé une « déclaration politique », premier pas vers un gouvernement civil, principale revendication des contestataires.
Des discussions doivent ce...
Vus : 49. Votes : 0. Partages : 0.