Par Journal du Tchad
De son président au simple citoyen, l’Afrique du Sud a rendu hommage mercredi à son « Zoulou blanc », le chanteur Johnny Clegg décédé à 66 ans, en louant son rôle dans la lutte contre l’apartheid et la réconciliation entre les races.
« Une voix adorée, source d’inspiration et héroïque s’est tue et nous prive d’un compatriote exceptionnel et d’une icône de la cohésion sociale et de l’antiracisme », a salué avec emphase le chef de l’Etat, Cyril Ramaphosa. « Johnny Clegg vivra toujours dans nos cœu...
Vus : 42. Votes : 0. Partages : 0.