Par Journal du Tchad
L’option prise par plusieurs ONG et partenaires dont l’Onu d’orienter les Centrafricains vers le maraîchage pour qu’ils n’aient plus à aller dans les champs où sévit l’insécurité, est en train de connaître beaucoup de succès à Bangui. Jamais, les marchés de la capitale centrafricaine n’ont autant regorgé de salade, gombo, concombre, melon, tomate, chou et carotte.Ces produits maraîchers proviennent des jardins ayant poussé un peu partout aux alentours des maisons de Bangui, notamment à l’ouest...
Vus : 47. Votes : 0. Partages : 0.