Par Madagascar Tribune
Marc Ravalomanana s'est officiellement prononcé par rapport au statut opposant de son parti. Hier, lors d'une conférence de presse tenue à Bel Air, le président national de Tiako i Madagasikara (TIM) a manifesté son souhait de diriger l'opposition. Un poste qui lui revient de droit selon ses partisans vu qu'il a terminé deuxième aux élections présidentielles et que le parti est deuxième à avoir disposé d'un certain nombre de parlementaires à l'Assemblée nationale.
Sur le plan juridique, c'est le...
Vus : 38. Votes : 0. Partages : 0.