Par Journal du Tchad
Les Namibiens sont appelés aux urnes mercredi pour des élections générales appelées à confirmer la mainmise sur le pays du parti au pouvoir depuis 1990, malgré la grogne croissante de la population contre la crise et la corruption.
Face à une opposition désunie, le président sortant Hage Geingob, 78 ans, et son Organisation du peuple du Sud-Ouest africain (Swapo) semblent assurés de rempiler pour cinq ans, en dépit d'un bilan des plus contrastés.
Malgré un sous-sol gavé de ressources naturelles,...
Vus : 32. Votes : 0. Partages : 0.