Par Journal du Tchad
En travers des routes, devant les administrations et non loin de lieux saints, d'importantes colonnes de fumée noire s'élèvent dans le sud de l'Irak où la mobilisation s'intensifie pour renverser le pouvoir, en dépit des violences meurtrières.
Avec des pneus brûlés, les Irakiens disent leur ras-le-bol à des dirigeants qu'ils jugent corrompus et incompétents et ne leur ont présenté aucune réforme majeure en deux mois de ce qui est devenu la pire crise sociale de l'histoire récente de l'Irak, marq...
Vus : 29. Votes : 0. Partages : 0.