Par Journal du Tchad
Les manifestants ont coupé de nombreuses routes du sud de l'Irak où les écoles et de nombreuses administrations ont fermé leurs portes mercredi, au lendemain d'une journée meurtrière dans le pays en proie à la pire crise sociale de son histoire récente.
Dans l'un des pays les plus riches en pétrole du monde -mais aussi l'un des plus corrompus-, les protestataires réclament la refonte du système politique et le renouvellement total de leur classe dirigeante qu'ils jugent corrompue et incompétente...
Vus : 26. Votes : 0. Partages : 0.