Par Journal du Tchad
Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi à Alger "contre l'ingérence étrangère" et pour la tenue de la présidentielle du 12 décembre, rejetée par le mouvement de contestation qui agite l'Algérie depuis février, a constaté un photographe de l'AFP.
La manifestation était organisée à l'appel de l'UGTA (Union général des Travailleurs algériens, ex-syndicat unique), proche du Front de libération nationale (FLN) parti d'Abdelaziz Bouteflika, que le syndicat a soutenu durant ses 20 ans de...
Vus : 15. Votes : 0. Partages : 0.