Par Journal du Tchad
L'accord de cessez-le-feu dans la région d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, a été fragilisé par deux jours d'affrontements violents entre les forces prorégime et des factions jihadistes et rebelles ayant fait près de 70 morts, a indiqué dimanche une ONG.
Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), ces affrontements ont entraîné la mort de 36 membres des forces du régime syrien et de 33 combattants dans le camp adverse.
"Il s'agit des combats les plus violents dans la province...
Vus : 15. Votes : 0. Partages : 0.