Par La Libre Afrique
La presse congolaise relatait lundi l’arrestation d’un proche collaborateur du président Félix Tshisekedi, issu lui aussi de la diaspora en Belgique, accusé d’avoir octroyé, de son propre chef, un mandat d’exploitation du diamant à une entreprise canadienne, en échange de commissions pour un montant de « 2 millions de dollars ».
Vus : 23. Votes : 0. Partages : 0.