Par Journal du Tchad
Huit jours avant d'accéder à la vice-présidence de l'Argentine, Cristina Kirchner a comparu lundi devant la justice pour corruption présumée, ce qui vise selon elle à "détruire les leaders populaires et démocratiques".
L'ancienne présidente (2007-2015), âgée de 66 ans, est mise en examen dans plusieurs affaires en cours d'instruction pour blanchiment, enrichissement personnel, détournements de fonds ou pour avoir reçu des pots-de-vin. Nombre de ses ex-ministres ont été placés en détention préven...
Vus : 15. Votes : 0. Partages : 0.