Par Journal du Tchad
"Sortez mes enfants de l'enfer!": après l'évacuation le mois dernier d'un garçon de 11 ans d'un camp en Syrie, les familles des autres enfants albanais pris au piège du jihadisme pressent Tirana de redoubler d'efforts pour mettre fin à leur calvaire.
Alvin Berisha est rentré chez lui en Italie en novembre après avoir vécu dans le camp Al-Hol tenu par les forces kurdes dans le nord-est de la Syrie.
L'histoire de cet enfant albanais de mère jihadiste et des efforts de son père pour le récupérer, r...
Vus : 66. Votes : 0. Partages : 0.