Par RFI Afrique
L'ancien Premier ministre et actuel secrétaire général de la présidence a été placé en garde à vue dimanche dernier suite à une plainte de l’inspection générale d’État suite à des anomalies constatées dans un dossier d’indemnisation dont il a demandé la clarification. Hier, l’ancien Premier ministre a été placé sous mandat de dépôt avec trois autres accusés après une très longue comparution au parquet général de la Cour suprême.
Vus : 23. Votes : 0. Partages : 0.