Par Journal du Tchad
Dans sa maison de briques rouges, sous un simple toit de paille, Hanem al-Zanati, 75 ans, vit de la maigre retraite de son défunt mari, à al-Nehaya, dans une Egypte en plein marasme économique.
Face à la crise, en juillet dernier, le président Abdel Fattah al-Sissi, qui tient le pays d'une main de fer depuis 2014, a lancé une initiative contre la pauvreté intitulée "Vie décente". Mais à al-Nehaya, les habitants disent n'en avoir pas encore vu les fruits.
"Tout ce que je veux c'est un réfrigérate...
Vus : 19. Votes : 0. Partages : 0.