Par Slate Afrique
Sans précédent, le procès pour corruption de deux anciens Premiers ministres algériens, jugés aux côtés d'autres ex-hauts dirigeants politiques et de grands patrons du secteur automobile, s'est rouvert mercredi à Alger, en l'absence des avocats qui ont décidé de le boycotter.
Vus : 26. Votes : 0. Partages : 0.