Par Journal du Tchad
Quelque 55 migrants illégaux ont péri, mercredi, sur les côtes mauritaniennes, au large de Nouadhibou, a-t-on appris de sources sécuritaires basées dans cette ville.Leur corps ont été rejetés par la mer et ramassés par les éléments d’une patrouille militaire mauritanienne, ont précisé nos sources.   
Pendant ce temps, 73 autres migrants sont rescapés en parvenant à la nage à la plage. Ils ont été cueillis et amenés vers un endroit sûr à Nouadhibou où ils ont reçu de la nourriture, des habits et...
Vus : 25. Votes : 0. Partages : 0.