Par France24 Afrique
En Côte d'Ivoire, une partie de la population prend d'assaut depuis quelques jours les neems, ou margousiers, dont les feuilles et écorces sont utilisées dans la médecine traditionnelle pour lutter contre le paludisme. Mais les autorités rappellent que le paludisme et le Covid-19 sont deux maladies bien distinctes, et que les feuilles de neem peuvent même aggraver l’état des malades. Reportage à Abidjan dans ce journal.
Vus : 82. Votes : 0. Partages : 0.