Par Fraternité Matin
Depuis l’entrée en vigueur des mesures prises pour mieux lutter contre la pandémie de la maladie à coronavirus (Covid-19), un calme plat règne à la Cité Ado de l’acronyme du nom du Président de la République.
Alors qu’il y a encore quelques semaines, le site grouillait d’ouvriers des 13 entreprises sollicitées par le promoteur Piemme Construction. Et ce, pour les travaux de réhabilitation des logements, puisque le chantier est resté à l’arrêt pendant plus d’une année du fait de difficultés finan...
Vus : 30. Votes : 0. Partages : 0.