Par RFI Afrique
Sous les radars médiatiques, l'Éthiopie dirigée depuis 2018 par le prix Nobel de Paix Abiy Ahmed a connu deux années très violentes dans les régions de l'Oromiya et Amhara. Telle est la conclusion d'un rapport d'enquête publié, ce vendredi, par l'organisation Amnesty International. Il détaille les exactions et les crimes commis contre les populations de ces deux régions troublées. Et il trace les contours d'une « sale guerre » menée sur des bases ethniques, avec la complicité ou la participation...
Vus : 12. Votes : 0. Partages : 0.