Par LeFaso.net
L'humanisation des prisons passe aussi par le respect des droits civiques des détenus. Alors que des élections se profilent à l'horizon, au Burkina des partis politiques, acteurs de la société civiles et organisations de défense des droits humains réfléchissent aux mécanismes à mettre en place pour que le droit de vote des détenus soit effectif. La démocratie se nourrit d'inclusion, et continuer à laisser des milliers de personnes sur le bas-côté, sans aucune base légale, ne doit pas être la règ...
Vus : 81. Votes : 0. Partages : 0.