Par Africa News
Une association de victimes de la crise post-électorale de 2010-2011 ayant fait 3.000 morts, a fait part lundi de son “opposition énergique” au retour l’ex-président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire après l’assouplissement de sa libreté conditionnelle par la Cour pénale internationale (CPI).
Vus : 40. Votes : 0. Partages : 0.