Par France24 Afrique
Durant la période coloniale, en Afrique-Occidentale française, plusieurs milliers d’enfants issus de relations entre des colons et des Africaines sont abandonnés par leur père et arrachés à leur mère. À Abidjan, en Côte d’Ivoire, ils étaient placés dans le Foyer des métis de Bingerville. Aujourd’hui, ces "enfants de la France" réclament une reconnaissance officielle de leurs droits.
Vus : 45. Votes : 0. Partages : 0.