Par Fraternité Matin
Chaussé de bottes, machette en main, Obou Herman David affiche ce matin un air joyeux. Sur sa parcelle d’un hectare, où nous l’avons rencontré le 14 septembre dernier, dans la forêt de Diasson, village situé à 27 km d’Adzopé, ce planteur respire la grande forme. C’est avec une certaine fierté qu’il parcourt du regard sa plantation qui a retrouvé un second souffle. Le rendement de la nouvelle variété de cacao bio, est visiblement satisfaisant.
Le planteur avait bien des raisons de se réjouir, car...
Vus : 38. Votes : 0. Partages : 0.