Par Journal Du Cameroun
Que ce soit aux côtés des victimes de la barbarie perpétrée samedi sur des élèves, ou encore auprès de ses pairs de la sous-région pour la célébration des indépendances des pays francophones, le chef de l’Etat n’a pas jugé utile de se montrer.
Il s’est une fois de plus caché derrière de simples tweets — arrivés sur le tard — pour se montrer concerné par ce qui s’est passé à Kumba durant le week-end. C’est en effet deux jours plus tard que le président Paul Biya informe son peuple qu’il a « appri...
Vus : 13. Votes : 0. Partages : 0.