Par Le Nouveau Centrafrique
BRUXELLES (LNC) – C’est lors d’un raout organisé tout à l’heure par le Haut Conseil de la Communication, sous le haut patronage, disons, sous le contrôle de l’ambassade de France, à destination des journalistes centrafricains, histoire de bien leur mettre dans la tête la bonne voie à suivre, que Jean-Marc Grosgurin, une fois de plus d’en profiter pour reseriner sa phrase de correction de son erreur : “L’Ambassade ne financera plus le processus électoral.” Maintenant donc, rétropédalage, il racon...
Vus : 41. Votes : 0. Partages : 0.