Par Fraternité Matin
« Mieux vaut prévenir que de guérir ». Cet adage a certainement pesé dans la prise de décision du Conseil de l’Entente et du Département fédéral des Affaires étrangères de la Suisse qui nourrissent une vision commune, celle de travailler ensemble pour lutter contre l’insécurité dans la sous-région africaine, et précisément pour la prévention de l’extrémisme violent.
Ces actions communes ne peuvent s’exécuter que dans le cadre d’un partenariat. Ce qui justifie la signature, hier au siège du Conse...
Vus : 32. Votes : 0. Partages : 0.