Par Fraternité Matin
L’axe Guiglo-San-Pedro, long de près de 400 km et traversant plusieurs villes importantes de la Côte d’Ivoire, représentait un immense espoir de développement dans les premières années de l’accession du pays à l’indépendance.
Un espoir partagé par son premier Président, Félix Houphouët-Boigny, qui soutiendra en 1962, au cours d’un voyage sur cette route internationale, qu’elle était le levier du désenclavement du port de San-Pedro. Car, cet axe constituait la voie par laquelle transiteraient tou...
Vus : 31. Votes : 0. Partages : 0.