Par La Libre Afrique
Huit mois et puis s’en va. C’est ainsi que pourrait être résumé la carrière à la tête de la junte militaire du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, arrivé au pouvoir par un putsch qui avait renversé le président Roch Marc Christian Kaboré fin janvier sur fond d’une impopularité croissante faute de résultat face à la violence des mouvements …
Vus : 74. Votes : 0. Partages : 0.