Par La Libre Afrique
La police congolaise a annoncé jeudi avoir interpellé des jeunes « porteurs de machettes » qui voulaient s’en prendre aux rwandophones présents à Kinshasa sous prétexte de complicité avec les rebelles du M23 (Mouvement du 23 Mars) soutenus, selon Kinshasa, par le Rwanda. « Il s’agit des individus qui avaient tenté de troubler l’ordre public et de stigmatiser …
Vus : 36. Votes : 0. Partages : 0.