Par PressAfrik
Paris monte au créneau après les accusations de Bamako. Dans une lettre adressée aux Nations unies en début de semaine, les autorités maliennes accusent la France de collecter des renseignements au profit des groupes terroristes au Sahel et de leur larguer des armes et des munitions. « La France n’a évidemment jamais soutenu...
Vus : 81. Votes : 0. Partages : 0.