Par Mwinda
Les résultats de l’école publique n’ont jamais été aussi médiocres. « Ebonga, ébonga té, meilleur toujours  ». Ces mauvais résultats qui devraient sonner le tocsin, n’émeuvent  et n’interpellent personne, conformément au slogan « pécétiste ».  15 % de taux de succès au baccalauréat et 48 % de taux de réussite au Brevet d’études du premier cycle (BEPC) pour l’année scolaire 2012-2013, 30 % au bac 2014 et 10 ,08 % au bac 2015. Le Congo-Brazzaville a atteint le fond. Il ne reste plus qu’à trouver d...
Vus : 104. Votes : 0. Partages : 0.