Par PressAfrik
Le maire de Keur Massar Nord, a dénombré une centaine de maisons submergées. Certaines familles ont quitté, mais d’autres n’ont pas les moyens. Ils sont obligés de rester. Le plan National d'organisation des Secours (ORSEC) n’est pas encore déployé, mais les moyens de la mairie et le dispositif du projet sont mis en branle....
Vus : 106. Votes : 0. Partages : 0.