Par Mwinda
Voici trois jours que Sassou Nguesso tue dans l’indifférence quasi générale, les Congolais opposés à son référendum illégal de changement de constitution qui  lui permettra de mourir au pouvoir. Dans ce contexte, les déclarations de François Hollande sur France24, lors de la conférence commune avec le président malien, sont une insulte au peuple congolais et à la mémoire de nombreuses victimes tombées tout fraîchement sous les balles du potentat congolais.
Vus : 112. Votes : 0. Partages : 0.