Par La Dépêche de Kabylie
Tous les yeux seront braqués aujourd’hui sur le Palais des Nations où siègeront les parlementaires des deux chambres pour entériner la démission du Président Bouteflika, suivant les dispositions de l’article 102 de la Constitution. La vacation du poste de président de la République, constatée par le Conseil constitutionnel, devrait être entérinée par les parlementaires de la majorité, puisque l’opposition refuse d’adhérer à la démarche.
Le MSP a en effet annoncé hier le boycott du conclave, cons...
Vus : 43. Votes : 0. Partages : 0.