Par Africa News
Le président de la transition au Burkina Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, a décidé de la création de deux "zones d'intérêt militaires" où toute "présence humaine est interdite", dans le nord du pays, afin de lutter contre les violences djihadistes meurtrières.
Vus : 50. Votes : 0. Partages : 0.