Par Mwinda
La question de la conservation du pouvoir est l’intrigue majeure de cette nébuleuse constitutionnelle. Aujourd’hui, dans l’opinion nationale, c’est le parti qui a perdu l’initiative, parce que mis en minorité, y compris par les alliés. Le parti, par une pirouette dont il a le secret, nous aura embarqués dans l’aventure inutile d’un coup d’État constitutionnel. Le président devrait trouver la formule convenable pour arrêter ce vrai faux débat sur le changement de la Constitution. Il l’a perdu.
Vus : 118. Votes : 0. Partages : 0.