Par Africa News
Depuis jeudi matin, les chauffeurs s'impatientent. Coincés à Ouagadougou, ils doivent rejoindre les villes de Kaya et Dori pour livrer des marchandises. Mais le pont de Naré, reliant la capitale du Burkina Faso au nord du pays, a été détruit dans la nuit de mercredi à jeudi, potentiellement par des Hani, des hommes armés non identifiés.
Vus : 54. Votes : 0. Partages : 0.